Sur les traces de Jack London au Canada

Sur les traces de Jack London

J’ai eu la chance de pouvoir m’aventurer au sein des spectaculaires et reculés territoires du nord-ouest du Canada afin de suivre les traces restées dans mon subconscient de Jack London et de ses romans. Après être passé par Montréal et son effervescence, je ressentais le besoin d’aller à la rencontre du Canada et de ce que ce pays a toujours représenté dans mon esprit.

Pendant mon adolescence, j’ai pu aller à l’encontre de croc-blanc, succomber aux charmes de l’appel de la forêt de jack London, rêver des aurores boréales et plus tard de l’odyssée blanche de Nicolas Vanier. J’ai donc entrepris un voyage vers le nord.


Aurores-boreales-yellowknife-canada
Un moment magique en canoë par une nuit d'aurores boréales

De Jack London à mon aventure

Quinze minutes avant le décollage de l’avion qui m’emmenait de Calgary à Yellowknife, un des passagers vient s’asseoir à côté de moi. Il était vêtu sobrement, d’un jean, d’une chemise à carreau, d’une casquette et de solides chaussures qui n’étaient visiblement pas de toutes premières jeunesses.

En regardant de plus près autour de moi, il me semblait bien que cet archétype du bûcheron canadien était majoritaire au sein de l’avion. Des hommes, bien bâtis aux visages durs qui semblaient avoir fait l’expérience des grands froids ou des travaux rudes. Il était frappant de voir ce changement tranchant de population au détour d’un transit.

Au-delà du 60ieme parallèle, Yellowknife est la capitale des territoires du nord-ouest du Canada. Le nom de ville « couteaux jaunes » provient des couteaux qu’utilisaient les premières populations ; les Chipewyans qui vivaient et chassaient autrefois sur le site de la ville. Bien qu’étant un endroit de choix, par sa situation géographique et sa faible pollution lumineuse pour profiter des aurores boréales, la ville, organisée autour d’un bassin d’emploi dans l’administration et les industries minières, n’était pas vraiment mon idée des grands espaces du nord.

Canada-Yellowknife-aigle-aborigène
Symboles aborigènes à Yellowknife


Deux jours plus tard, je me mettais en route vers l'immensité. Un retour vers les traces que ces lignes ont pu laisser dans mon imaginaire. Je me retrouvais dans un hydravion pour 1 heure de vol au-dessus des étendues de forêt et de lac.


Canada-aventure-hydravion-ponton
L'hydravion, le taxi des territoires du nord-ouest canadien


Destination : un lodge isolé à 100 km de la première ville.

Aventure-lodge-nature-canada
Le Blachford Lake Lodge donnant une imprenable sur le lac


Canada-canoë-lac
Le sport outdoor national du nord canadien, le canoë !


Canada-feu-foyer
Préparation du foyer pour une cuisine outdoor


inukshuk-canada-aventure
L'Inukshuk, symbole inuit et point de repère permettant de retrouver ses traces dans la taïga


Canada-aurore-lac
Drapé d'aurores boréales à la tombée de la nuit


Canada-nature-cabane-abandonnée
Vestige d'une présence humaine. Jack, est-ce toi ?


Canada-ballot-bois
Ballots de bois et fanion en son sommet. Des réserves pouvant être facilement retrouvées pendant l'hiver rude


lodge-en-bois-canada
Une vie dans les forêts
Ça pourrait aussi t'intéresser

Commentaires

Julian Muktinath
Julian Muktinath5
19 Mar 2018 à 19:34

Photo prise en octobre, pendant la saison d'hiver, à Yellowknife ! La ville est un spot idéal pour capturer de belles images de ces phénomènes naturels et majestueux.
Le plus compliqué était de stabiliser le canoë pendant la prise de vue ;)

VisualizGo
VisualizGo5
19 Mar 2018 à 19:23

Magnifique photographie de l'aurore boréale !

Pour laisser un message

Connecte-toi
Notre concept Tags S'identifier Créer un profil